Les causes de divorce les plus fréquentes en France

Les statistiques sont irréfutables. En France, comme dans de nombreux pays, un mariage sur deux se termine par un divorce. De l’infidélité à la violence conjugale en passant par l’incompatibilité, l’ingérence de la belle-famille et les difficultés financières, plusieurs raisons peuvent conduire à la séparation d’un couple. Tout de suite le point sur le sujet.

L’adultère et la belle-famille : sources de tous les maux

33 % des mariages prennent fin à la suite de l’infidélité de l’un des époux. La séparation survient le plus souvent lorsque l’adultère intervient dans les premières années du mariage, les couples ayant plus d’expérience et d’années derrière eux et ayant moins de difficultés à se relever de cette épreuve. L’absence de confiance, le sentiment de trahison, la rancœur, les tensions qui en découlent… tout cela peut pousser votre couple dans ses retranchements, et dans la plupart des cas, mener au divorce.
Les relations parfois difficiles entre vous et votre belle-famille peuvent également être une cause de divorce. En effet, 11% des divorces ont pour motif les tensions entre l’un ou l’autre des époux et les beaux-parents. Omniprésence dans la vie du couple, ingérence dans le mode de vie ou l’éducation des enfants, critiques incessantes, etc. Il est important dans ces cas-là d’établir des limites ou de prendre de la distance.

Le comportement et les divergences de caractère

Votre comportement peut avoir une incidence sur la survie de votre mariage. Jalousie maladive, comportement abusif à l’exemple de harcèlement moral, brutalité ou contrôle permanent… Ces attitudes peuvent entraîner un sentiment d’étouffement ou d’oppression de votre conjoint. En revanche, faire preuve de négligence ou d’un désintérêt flagrant peut également avoir des conséquences désastreuses sur votre relation de couple.
Certains traits de caractère, à l’instar de la colère, la paresse, l’absence d’hygiène, de prise d’initiative ou l’égo, peuvent aussi se révéler rédhibitoires. Une accumulation de frustrations peut mener à l’exaspération et entraîner des tensions et conflits dans le foyer. L’incompatibilité découlant de caractères divergents peut également expliquer la séparation d’un couple.
Des divergences idéologiques, politiques, religieuses ou pratiques vous tenant respectivement à cœur peuvent effectivement conduire à l’éclatement de votre mariage. L’excès d’ambitions professionnelles ou encore des divergences dans vos projets d’avenir peuvent aussi être un facteur de conflit et de séparation.

Les problèmes d’argent

L’argent représente l’une des principales causes de divorce : 11 % des divorces enregistrés en France sont justifiés par la situation pécuniaire du couple. Les questions d’ordre financier comme le manque d’argent ou l’endettement de l’un ou l’autre des époux peuvent porter atteinte à l’équilibre de votre mariage. Elles génèrent du stress et de l’angoisse, troublant l’harmonie de votre union et pouvant entraîner l’exaspération et l’animosité de votre conjoint.
À cela peuvent s’ajouter les différences d’opinion sur la gestion de l’argent, ce qui peut engendrer des tensions dans votre ménage. L’emploi de l’argent comme moyen de contrôle sur le conjoint constitue aussi un motif de conflit.

Vous souhaitez divorcer ? Trouvez un avocat compétent dans les procédures de divorces pour vous aider étape par étape grâce à notre annuaire !