Pension alimentaire pour conjoint : quelles sont les conditions d’obtention

Toujours perçue comme une somme due qui doit être versée pour le compte des enfants à l’autre conjoint, la pension alimentaire va bien au-delà de cette compréhension. En effet, elle peut être versée par un conjoint x à un conjoint y pour son propre compte.

Découvrez dans cet article les conditions dans lesquelles vous pourrez réclamer et obtenir une pension alimentaire de votre conjoint.

Le paiement de la pension alimentaire pendant le mariage 

Vous ne le saviez peut-être pas. Tout en étant encore sous les liens du mariage, l’un des conjoints a la possibilité de réclamer à son partenaire une pension alimentaire. Mais, dans quel cas cela est-il possible ?

Cela est possible lorsque dans le ménage, l’un des conjoints se sent lésé par l’autre, en ce sens qu’il ne s’implique pas assez dans les charges du ménage et laisse tout sur les épaules de son partenaire.

La possibilité est alors offerte à ce dernier de saisir un juge compétent en ce qui concerne les affaires familiales. L’objectif lorsqu’un tel juge est saisi sera de contraindre le conjoint démissionnaire à verser à l’autre, au terme de chaque mois, une somme qui constituera une pension alimentaire.

Le bénéficiaire pourra utiliser cette pension pour régler les charges ménagères dont il était le seul contributeur. Si vous vous retrouvez dans une situation pareille, vous n’avez pas à paniquer.

Il vous suffira d’aller sur https://www.avocat-loyac.fr/droit-famille.php où vous pourrez recourir aux services de Me Loyac, un excellent avocat à Rennes qui vous accompagnera du début à la fin dans votre procédure de réclamation de pension alimentaire à votre partenaire.

La demande de la pension alimentaire pendant le mariage, mais époux séparés (sans divorcer)

Contrairement au cas précédent, ici vous êtes également sous les liens du mariage, mais séparé de votre conjoint. Alors, si les autorités compétentes ne vous ont pas encore déclaré divorcés, vous demeurez marié à votre partenaire, bien que vous ne soyez plus en de bons termes et avez décidé de vous séparer.

Dans ce cas également, vous pouvez réclamer le paiement de la pension alimentaire de la part de votre conjoint, car son devoir de secours est toujours d’actualité jusqu’à ce que vous divorciez selon la loi.

La pension alimentaire pendant la procédure de divorce

Dans ce cas, vous avez toujours la possibilité de réclamer une pension, mais sous condition. En effet, cela vous sera uniquement possible si votre divorce devant les juridictions est de type contentieux et non un divorce par consentement mutuel.

Le mariage impose à chaque conjoint des droits et des devoirs, à savoir :

  • le secours ;
  • l’assistance ;
  • le respect ; etc.

Ici, c’est le devoir au secours qui permettra au conjoint de bénéficier de la pension alimentaire.